Nos Thématiques

Le risque politique. Comment l’analyser et le gérer ?

Objectifs :

risque-politique

Intégrer l’évolution de la notion de risque pays et comprendre les différentes méthodes utilisées par les opérateurs pour l’évaluer et mieux la maîtriser. Mesurer les impacts dans les projets d’investissement et la gestion des lignes pays bancaires, à l’aune de la crise actuelle.

 

Approche pédagogique :

Travail systématique à partir de cas pratiques issus de transactions réellement montées sur les marchés. Partage d’expérience avec le formateur, issue du secteur bancaire international. Remise d’un support de formation et d’une « boite à outils » recensant les principales sources d’information sur les risques pays. Animation en français ou en anglais, suivant les besoins du public.

Durée :

Deux jours

 

Public concerné :

Cette formation s’adresse à tous ceux qui, de par leur fonction, directeur export, directeur commercial, risk managers, ingénieurs de projet, assistants export, doivent gérer de manière optimale les risques souverains encourus par leur entreprise.

 

Programme :

Introduction : Risque pays, risque politique, risque souverain : de quoi s’agit-il ?

  • L’évolution du risque souverain, de la crise de la dette des années 80 à la sortie de crise actuelle. Vers une typologie élargie : du risque « Export » au risque « Investissement direct » à prendre en compte pour les entreprises exportatrices ou investisseuses.
    Illustration par une étude de cas : le pilotage du risque pays (menace de sûreté) au sein d’un grand groupe énergétique français.

Les principaux indices de risque et les sources d’intelligence économique à solliciter :

  • Corruption
  • Gouvernance
  • Liberté économique
  • Environnement entrepreneurial (Banque Mondiale, BIRD)
  • Développement humain (PNUD)
  • Indicateurs macro–économiques : endettement extérieur, service de la dette, balance des paiements
  • Accessibilité du marché aux investisseurs étrangers
  • Régime des changes (risque et de transfert)

Typologie du risque pays :

  • Risque d’inconvertibilité et transfert. Comment le gérer ? En quoi est-ce distinct du risque de change ?
  • Risque d’expropriation (projet géré sous concession) et de nationalisation. L’exemple récent de l’Argentine avec Repsol
  • Risque de violence politique – « force majeure »
  • Les « nouveaux » risques : juridique et règlementaire notamment

Quelle grille d’analyse utiliser ?

  • La méthodologie de la Coface
  • La méthodologie des agences de notation. Avantages et limites des ratings pays. Etude de cas sur une notation pays de Standard & Poor’s
  • L’approche du marché privé. Cas pratique avec l’exemple d’Aon, courtier en assurance de risque politique

Aperçu des principales notations pays aujourd’hui

  • Comment se couvrir du risque ?
  • L’assurance crédit
  • Les agences multilatérales et leurs schémas de garantie et de Co–financement
  • Le marché de l’assurance privée du risque politique

Panorama des principaux schémas d’opérations de financement : crédit acheteur (cas pratique en Russie - C.E.I), financement d’actifs et financement de projet (cas pratique d’un projet pétrolier en Afrique de l’Ouest) et du mode de structuration optimale pour gérer le risque politique.

Conclusion et évaluation

 

Testez – vous sur le risque politique !




Si cette formation vous intéresse, consultez aussi les thématiques :

SC Training & Consulting Sarl

Sylvaine Chubert
Managing Director

sylvaine-chubert-linkedin sylvaine-chubert-viadeo sylvaine-chubert-twitter

Suivez –nous sur Twitter : @Sylvaine Chubert

Coordonnées :

Chemin de Jeançon
13790 Chateauneuf le Rouge

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Skype: sctraining&consulting
Tél : 06.32.58.98.19